7.5.15

Documentaire "Les plus beaux gateaux du monde"




France 5, le pâtissier Christophe Adam, le réalisateur Jean-Pierre Petit et le producteur Renaud Hetru vous invitent à découvrir le documentaire "Les plus beaux gâteaux du monde"

Christophe Adam, l'un des plus grands chefs pâtissiers de France, nous emmène découvrir l'art de la pâtisserie aux quatre coins du monde.

Documentaire de 90 minutes
Produit et réalisé par Marzab Productio
Diffusé sur France 5 le 24 Décembre 2013

À regarder dans le blog

Le documentaire de référence sur la pâtisserie " La revanche des pâtissiers (2010) "

6.5.15

Le Gros Palais - Pâte d'agrume (condiment)




Mélanger les goûts et les couleurs, déclencher la rencontre de la gastronomie et du monde de l'Art, c'est ce que vous propose "Le Gros Palais"

Mathieu Rostaing-Tayard, jeune chef du Café Sillon à Lyon récemment récompensé du titre de meilleur bistrot 2015 par le guide Fooding, nous propose des recettes originales inspirées par les artistes et les expositions du Grand Palais.

C'est à la cour d'Espagne, pendant le Siècle d'Or, que les cuisiniers contemporains de Velázquez commencent à agrémenter les plats d'une rondelle de citron. Ici, parmi les agrumes, c'est l'orange qui a inspiré le chef Mathieu Rostaing-Tayard.

Cette recette de pâte d'agrume, condiment présenté en préambule au "Gros Palais Velázquez", pourra également accompagner poissons, coquillages ou fromage.

Téléchargez la recette en pdf par ici

5.5.15

Pensez au pain frais ... et exprimez-vous !


Voilà quelques termes que les français associent spontanément au pain frais , ces termes apparaissent publiés dans une étude réalisée par l'Observatoire du Pain en 2013.

Et vous ?

Essayez de répondre à la même question posée à nos voisins français :

"Lorsque vous pensez au pain frais, quels sont tous les mots, les expressions, les éléments, les images qui vous viennent à l'esprit ?"

Si vous voulez continuer , répondez , vous aussi , à toutes les questions de cette étude : "Les français et le  pain" à télécharger par ici

4.4.15

Baguette de tradition française : histoire , recette

Mie d'une " baguette de tradition française " (décret 93-1074 du 13 septembre 1993).

La baguette "de tradition française" est devenue un incontournable du quotidien des Français.

La "tradi" illustre le passage d’un pain-nécessité au pain-plaisir revendiquant la qualité , le goût , et l’équilibre alimentaire

1. Un peu d'histoire

C’est le 13 septembre 1993 qu’est institué le "Décret Pain", le point de départ officiel de la "Baguette de Tradition Française" son appellation exacte.

Une législation mise au point pour sauvegarder les spécificités de la panification française face à l’élargissement de l’emploi d’additifs et améliorants en tous genres dans le pain.

les Minoteries Viron décident de remettre au goût du jour les procédés de fabrication à l’ancienne en créant leur "Rétrodor" en 1990 :

Une baguette composée uniquement de 4 ingrédients : farine, levure, sel eau.

Ils militent alors pour la création d’une législation visant à protéger leur recette : le gouvernement Balladur instaurait le décret trois ans plus tard. 

2. Écoutez Alexandre Vidor président de "Les Minorités de Bidon" , devenues un acteur majeur de la "Tradi" ( Baguette de Tradition Française)

La baguette Retrodor par Alexandre Viron




3. Pour obtenir cette appellation : une réglementation stricte !

- La composition

la "tradi" ne peut comporter que 4 ingrédients : eau, farine, sel, levain et seulement trois additifs sont autorisés. Aucun colorant, améliorant, ou produit chimique n’est donc permis.

-  Le processus de fabrication

Il faut aussi que le pain n’ait pas été congelé, pas plus qu’aucun de ses ingrédients

-  Le point de vente

Pour qu’une boulangerie soit considérée comme fabriquant du " pain maison ", il faut que le pain ait été entièrement pétri, façonné et cuit sur son lieu de vente.

"Toutefois, cette dénomination peut également être utilisée lorsque le pain est vendu au consommateur final, de façon itinérante, par le professionnel qui a assuré sur le même lieu les opérations de pétrissage, de façonnage et de cuisson" (Article 1 du Décret)

4. Recette "Comment faire du pain maison"

Anthony Courteille, chef exécutif à l'Atelier Guy Martin, vous explique comment faire du pain maison



Ingrédients

1 kg de farine
600 g à 700 g ( soit 600mL/60cL ou 700mL/70cL ) d'eau à 25°C , 30°C
20 g de sel
25 g de levure

Pétrissage

Dans le bol d'un batteur ou dans un saladier mélanger la farine avec le sel, la levure et ¾ de l'eau.

Mélanger le tout de manière à former une pâte. Cette pâte doit être assez liquide.

Mélanger pendant 5 minutes, au crochet et en première vitesse, si elle est faite au batteur ; ou à la main pendant 5minutes si elle est faite dans un saladier.

Laisser reposer la pâte, recouverte d'un torchon humide à température de 25°c à 30°C pendant 1h30 de manière à ce qu'elle gonfle et qu'elle développe ces arômes.

Mélanger à nouveau cette pâte pendant 2 minutes.

La laisser reposer pendant une heure toujours à même température et recouverte d'un torchon humide.

Faire à nouveau cette opération encore une fois.

Ensuite, diviser la pâte en pâtons de 150 g à 300 g chacun.

Faire de petites boules et façonner votre pain suivant la forme désirée.

Laisser pousser cette pâte pendant 45 minutes à 1 heure.

Pendant ce temps là, chauffer votre four à 230°C.

Une fois la pâte poussée, mettre au four avec un récipient rempli d'eau de manière à créer de la buée ce qui rendra le pain plus brillant.

Une fois que le pain est bien coloré, le retirer du four et le laisser refroidir sur une grille.

Sources
http://www.lesnouvellesdelaboulangerie.fr/
http://www.boulangerie.net/
http://www.lesechos.fr/
http://fr.wikipedia.org/
http://www.pratiks.com/

23.3.15

Gâteau de Pâques : Nid de Pâques



Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 25 minutes

Ingrédients (pour 4 personnes)

- 1 cuillère à soupe de café fort
- 150 g de chocolat noir amer
- 4 oeufs 
-100 g de sucre en poudre
- 100 g de beurre
- 2 cuillères à soupe bombée de farine

Pour le décor :

 - Des petits oeufs de pâques en chocolat, des petits sujets en sucre de couleur (ex : des petits oeufs en sucre)

Préparation de la recette :

Préchauffez le four à 180°C (th 6), et beurrrez un moule en forme de couronne.

Dans un saladier, mélangez les jaune d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange devienne jaune paille.

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat au bain-marie avec le café.

Quand le chocolat est mou, ajoutez le beurre en petits morceaux, laissez fondre, puis mélangez à la fouchette pour obtenir une pâte bien lisse.

Ajoutez ce mélange à la préparation aux oeufs, puis incorporez la farine tamisée.

Battez les blancs en neige bien ferme et incorporez-les délicatement à la préparation.

Versez la pâte dans le moule, jusqu'aux deux tiers de la hauteur.

Glissez dans le four et laissez cuire 25 à 30 min.

Surveillez la cuisson, en couvrant le gâteau de papier d'aluminium si le dessus à tendance à dorer un peu trop.

Démoulez sur un plateau, et laissez le gâteau refroidir complétement.

Garnissez le centre de petits oeufs et de sujets en sucre colorés.

Servez ainsi, ou accompagnez d'une crème anglaise parfumée au café ou à la vanille.

http://www.marmiton.org/